Medieco écologie médicale pour des bâtiments sains
qui sommes nous
prestations medieco
parutions medieco
formations medieco
le magnetic alert
les news
parutions
contactez-nous
contactez-nous
pour commander

Quelles intensités de champ magnétique détectent les MAGNETIC ALERT ?



1° Le modèle MAGNETIC ALERT 50 Hz détecte le seuil de 4 milliGauss ou 0,4 microTesla . Pourquoi cette intensité ?
Ce seuil permet d'éviter surtout aux enfants des expositions qui peuvent présenter un risque comme le suggèrent les travaux récents.

- Conclusion de deux synthèses d'études épidémiologiques.
Deux synthèses publiées en 2000 à partir de plus de 20 études épidémiologiques ont confirmé que, chez l'enfant, il y a une augmentation du risque de leucémie aiguë lors d'expositions à des champs magnétiques dépassant 0,3 à 0,4 µTesla (3 à 4 milliGauss)

- Classification du Centre International de Recherche sur le Cancer CIRC.
Le CIRC, organisme dépendant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé, en Juillet 2001, les champs magnétiques d'extrêmement basses fréquences dans le groupe 2B, "cancérogènes possibles pour l'homme", en raison de l'association statistique entre l'exposition à des champs magnétiques résidentiels (50/60 Hz) supérieurs à 0,4 µTesla et le doublement du risque de leucémie chez l'enfant.

Il est à noter que cette intensité de champ magnétique est 250 fois plus faible que les recommandations européennes de limites d'exposition de 100 µT. Par contre, les champs magnétiques statiques et les champs électriques statiques et d'extrêmement basses fréquences (50/60 Hz) sont classés dans le groupe 3 (inclassifiables quant à leur cancérogénicité).

- Position actuelle de l'Organisation Mondiale de la Santé.
Suite au classement des champs magnétiques 50-60 Hz dans le groupe des cancérogènes possibles, l'OMS, le 3 octobre 2001, approuve l'introduction de certaines mesures de précaution pour diminuer efficacement l'exposition aux champs magnétiques 50 Hz.
Elle recommande, en particulier, au grand public, de choisir de diminuer l'exposition au CEM (champs électromagnétiques) en réduisant le plus possible l'utilisation de certains appareils électriques ou en augmentant la distance avec les sources produisant des champs relativement élevés.
Cette approche de l'OMS est nouvelle et différente de la position adoptée en novembre 1998, affirmant alors "qu'aucune mesure spécifique de précaution ne s'impose pour le public en général".

2° Le modèle MAGNETIC ALERT 20 000 Hz détecte le seuil de 0,25 milliGauss ou 0,025 microTesla

Certains équipements émettent, en plus du champ magnétique 50 Hz, un champ magnétique à une fréquence plus élevée. C'est le cas des téléviseurs, des ordinateurs, des minitels en raison du balayage horizontal du faisceau d'électrons qui crée l'image. Des normes suédoises ont été prises en 1990 pour éviter que les émissions des écrans d'ordinateurs dépassent plus de 0,025 microTesla dans les fréquences comprises entre 2 000 Hz à 400 KHz.

D'autres équipements émettent un champ magnétique dans cette gamme de fréquences. Ce sont les plaques de cuisson par induction, les ballasts électroniques des tubes fluorescents. suivant la distance à ces sources, une exposition est possible.

Le MAGNETIC ALERT 20 000 Hz permet de vérifier l'existence d'une telle exposition à ces fréquences.